Langue & littérature Françaises

Langue & littérature Françaises, Djelfa (Centre Universitaire Ziane Achor) - Algérie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Les genres romanesques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADNANE



Messages: 8
Date d'inscription: 20/05/2008
Age: 28

MessageSujet: Les genres romanesques   Mer 21 Mai - 9:15

Introduction:

Depuis les romans de chevalerie du Moyen Age, le roman n'a cessé de se diversifier, montrant un dynamisme exceptionnel tout au long de son histoire.
Le roman répond au désir d'évasion du lecteur, mais il rencontre également les préoccupations du temps, anticipe sur les mutations de la société, dénonce les conventions sociales en leur opposant les vérités profondes des désirs et des passions. Humour, passion, engagement: la vitalité du roman se manifeste à travers le renouvellement des formes et des situations romanesques, à travers les prises de conscience qu'il suscite chez le lecteur, la quête des valeurs nouvelles qu'il lui propose.
La diversité des genres romanesques témoigne de cette formidable énergie du roman.

I- Le roman réaliste:

L'écrivain réaliste construit son récit, présente ses personnages de manière à donner au lecteur l'impression de la réalité. Les lieux de l'action appartiennent au monde réel; les personnages traversent des situations empruntées à la vie quotidienne.
Aux XVIe et XVIIe siècles, le roman réaliste, proche de la farce satirique et burlesque, donne une grande place au corps. Il montre au XVIIIe siècle le rôle de l'argent dans la société. Au XIXe siècle, Balzac, Flaubert, Maupassant, Zola, les frères Goncourt démontent les mécanismes sociaux qui écrasent les individus, soulignent l'influence du milieu et de l'hérédité, font place — parfois dans de vastes fresques romanesques — ceux qui sont exclus: le peuple, les pauvres, les prostituées.
Les romanciers du XXe siècle poursuivront l'héritage des écrivains réalistes et naturalistes: représenter la réalité et « fouiller le vrai ».
À consulter: le réalisme et le naturalisme.

II- Le roman d'aventures:

Le roman d'aventures projette le lecteur dans un univers différent du sien. Il provoque le dépaysement à travers la diversité, la singularité des lieux ou entraîne l'action. Les rebondissements sont nombreux, les obstacles rencontrés obligent le héros à faire preuve d'audace et de courage, de ruse et de force.
Dans le roman de chevalerie, le héros part en quête de « l'aventure » pour montrer sa bravoure. Au XIXe siècle, Jules Verne intègre la science, associant l'exploration trépidante de la terre avec le développement des découvertes techniques. Au XXe siècle, Malraux et Saint-Exupéry renouvellent le roman d'aventures: refusant les médiocrités, les conventions sociales, l'aventurier s'engage dans un dépassement de soi. L'action est pour lui un défi qui donne un sens au monde. Tels sont les héros des Conquérants ou de Vol de nuit.

III- Le roman policier:

L'usage de l'esprit scientifique, du raisonnement logique stimule par la découverte d'un crime fait le plaisir du roman policier. À la société civilisée qui veut bannir toute violence, effacer tout désordre, le crime lance un défi. Un vol, une disparition, une mort brutale conduisent le héros à trouver des indices et des mobiles, interroger les suspects, résoudre l'énigme. Au terme de son enquête, la violence a été déchiffrée, l'ordre restauré... Le roman policier évolue du plaisir intellectuel d'identifier le coupable à l'exploration de l'univers glauque des mégapoles modernes: du roman à énigme au roman noir. C'est que les grands détectives, Sherlock Holmes (de C. Doyle), Rouletabille (de G. Leroux), Hercule Poirot (d'A. Christie), Maigret (de G. Simenon) ou Philip Marlowe (de R. Chandler), ne traquent pas tel ou tel criminel, mais le Mystère lui-même. À travers le brouillard, l'épaisseur d'un milieu, dans l'ombre où s'agitent les pulsions refoulées du monde moderne


ADNANE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www2.TonWoW.com
 

Les genres romanesques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les genres cinématographiques
» des images / vidéos en tout genres
» Oeuvres romanesques complètes de Jane Austen, La Pléiade
» pas d'erreur... c'est MAUVAIS GENRES
» Critique pour "Mystères et Mauvais Genres" Collectif *

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Langue & littérature Françaises :: Genres littéraires-